Achtung! / Attention!

Diese Webseiten sind technisch und zum Teil auch inhaltlich veraltet; sie werden nicht mehr aktiv gepflegt. Ihr Inhalt wurde weitgehend in das aktuelle Webangebot GenWiki überführt, diese Migration konnte aber noch nicht abgeschlossen werden.

These pages are outdated, they aren't administered any longer. Most content was migrated to GenWiki, but the process isn't finished yet.


Noms de famille Suisses (Index)


Famille Blanc

Familles des cantons de Fribourg, Genève, Neuchâtel, Valais et Vaud, également connues sous le nom d'Albi. La famille fribourgeoise est sutout connue par François-Nicolas-Constantin Blanc (1754-1818), de Charmey, notaire, historien et membre du Grand Conseil ; la famille genevoise est issue d'Isaac Blanc, originaire de Lédignac en Languedoc ; la famille neuchâteloise, originaire de Travers, est connue dès la fin du XVe siècle ; la famille valaisanne, très répandue dans plusieurs localité du Bas-Valais, est connue sous le nom de Blanc ou d'Albi, alors que celle du Haut-Valais l'est sous celui de Wyss ou de Weiss ; dans le canton de Vaud, enfin, de nombreuses communes revendiquent l'origine du patronyme dont la plus ancienne mention semble être celle de Jaquemet Albi (décédé en 1353), jurisconsulte à Vevey et souche d'une famille de donzels de Vevey aujourd'hui éteinte. Les Blanc vaudois peuvent être aujourd'hui originaires de : Avenches (1477), Belmont-sur-Lausanne (1553), Brenles (1432), Le Châtelard (1617), Cheseaux-Noréaz (1801), Chexbres (1810), Corsier (1572), Granges (1571), Lausanne (XVe s.), Missy (1537), Puidoux (1810), Rolle (1703), Vevey (1775), Yverdon (1845), Yvorne (1718)et, plus récemment, d'autres encore.

Etymologie :

Blanc : la famille est également connue sous le nom d'Albi, du lat. albus = blanc.

Armoiries :

Blanc I, alias Borbon (Vevey) : Coupé d'or au lion issant de gueules et d'azur à trois fers de lance de tournoi d'argent.
Blanc II (Vevey) : D'azur au château à deux tours, au lion rampant entre les tours, le tout d'argent.
Blanc III (Belmont-sur-Lausanne) : Coupé, d'or au lion issant de gueules, et de gueules à deux fers de lance d'argent passés en sautoir et accompagnés en pointe d'un mont de trois coupeaux d'or.

Divers :

Parmi les Blanc de Belmont-sur-Lausanne, il convient de citer Paul (Lutry, 1903-1999) directeur général de la société Hofffmann-Laroche canadienne à Montréal de 1930 à 1949 ; son homonyme, né en 1907 à Pully, syndic de sa ville et député au Grand Conseil ; Olivier Blanc, doyen des HEC de l'Université de Lausanne, que le décès tragique et prématuré de ses parents fit passer sans transition de la ferme à l'Université.

Bibliographie et sources :
Répertoire des noms de famille suisses - Schulthess, Zurich 1989
Dictionnaire historique et biographique de La Suisse (DHBS) - Attinger, Neuchâtel 1920
Livre d'Or des familles vaudoises - H. Delédevant et Marc Henrioud, Lausanne 1923
Notum du canton de Vaud - Philippe Lemarchand, Lausanne 1980
Armorial vaudois - D. L. Galbreath, Slatkine, Genève 1977
Armorial vaudois 1933-1996 - François J. Rappart, Genève 1996
Internet et Archives BRG


Copyright © - RSR et Eric Nusslé - 1999/2000

du lundi au vendredi de 13h00 à 14h00
Avec Frank Musy, Jean-Marc Richard
et l'aimable collaboration d'
Eric Nusslé, généalogiste et héraldiste