Achtung! / Attention!

Diese Webseiten sind technisch und zum Teil auch inhaltlich veraltet; sie werden nicht mehr aktiv gepflegt. Ihr Inhalt wurde weitgehend in das aktuelle Webangebot GenWiki überführt, diese Migration konnte aber noch nicht abgeschlossen werden.

These pages are outdated, they aren't administered any longer. Most content was migrated to GenWiki, but the process isn't finished yet.

Canton de Fribourg/Freiburg (FR)

FLAG
Informations générales
DEUTSCH / ENGLISH / FRANÇAIS / ITALIANO

 


INFORMATIONS GÉOGRAPHIQUES:

A. Géographie physique

Le canton de Fribourg est situé entre le 46e et le 47e degré de lattitude nord et sur le 7e degré du longitude est. Il s'étend des contreforts des Préalpes jusqu'aux lac jurassiens de Morat et de Neuchâtel. Les principales localités sont situées entre 450 et 700 m d'altitude, le point culminant étant le sommet du Vanil Noir à 2389 m.

Le plateau fribourgeois s'incline doucement des Alpes en direction du Jura. Son sous-sol est composé de matériaux molassiques (grès, marnes) partiellement recouverts de dépôts morainiques, qui se présentent souvent sous forme de collines de faible importance. Dans la basse-vallée de la Broyé et dans le Grand-Marais, une couche d'alluvions lacustres et fluviatiles a comblé une ancienne dépression d'où émerge le Mont Vully. Le moyen-pays fribourgeois est pratiquement coupé en deux par le profond canyon de la Sarine, en partie noyé par les lacs artificiels de la Gruyère et de Schiffenen.

Utilisation du territoire:

Superficie totale
167 100 ha
Forêts, surfaces boisées
44 400 ha
27 %
Surfaces agricoles
95 700 ha
57 %
Surfaces bâties et infrastructures
12 200 ha
7 %
Surfaces improductives
14 700 ha
9 %

 

B. Géographie politique

Le canton de Fribourg est situé en Suisse occidentale, sur la limite entre les langues française et allemande.

Il est subdivisé administrativement en 7 districts. Le chef lieu de chaque district est le siège d'une préfecture.

District Chef lieu
La Sarine Fribourg
La Singine Tavel / Tafers
La Gruyère Bulle
Le Lac Morat / Murten
La Glâne Romont
La Broye Estavayer-le-Lac

la Veveyse

Châtel-Saint-Denis

 

 

 

 

 

 

 

Pouvoir législatif

Le Grand Conseil fribourgeois est l’autorité suprême du canton. Il exerce le pouvoir législatif. L'assemblée actuelle est constituée de 110 députés élus par le peuple.

Pouvoir exécutif

Le Conseil d'Etat composé de sept membres exerce le pouvoir exécutif, dirige l'administration et conduit la politique du canton. Il gère les finances tout en soumettant au Grand Conseil le budget et les comptes annuels de l'Etat. Il veille au maintien de l'ordre et de la sécurité publics. Il représente l'Etat à l’intérieur et à l'extérieur du canton. Il veille à la collaboration et à la coordination avec la Confédération, les autres cantons et l'étranger ainsi qu'avec les communes sur lesquelles il exerce la haute surveillance.

Forces politiques:

Résultats des élections au Conseil national en 2003
Parti démocrate-chrétien
25,4 %
Parti socialiste
18,9 %
Parti radical démocratique
12,8 %
Parti chrétien-social
10,5 %
Union démocratique du centre
21,4 %
Autres suffrages
11,1 %

Retour en début de page


INFORMATIONS DÉMOGRAPHIQUES:

Population

Population résidante
(estimation 2005)
258 606 hab.
dont:
Suisses 216 428 hab.
Etrangers 42 178 hab.

 

 

 

 

Secteurs économiques

Personnes actives occupées, recensées au lieu de domicile
En tout 122 991
Secteur primaire 7 107
Secteur secondaire 28 194
Secteur tertiaire 69 516
Sans indication 18 174

Retour en début de page


HISTOIRE:

Les plus anciennes traces laissées par l'homme datent de l'époque magdalenienne, vers 13 500 ans av. J.-C. Des abris sous roche et des haltes de chasse ont été repérés au Mésolithique, entre 8 200 et 5 500 ans av. J.-C. Les rives des lacs de Neuchâtel et Morat ont été habités durant un millénaire et demi depuis l'ère néolithique (vers 4 000 av. J.-C.) jusqu'à l'âge du bronze. La civilisation de l'âge du Fer (dès 800 av. J.-C.) est attestée par de nombreux tumuli retrouvés dans l'ensemble du canton. Le site fortifié du Mont Vully qui date de la fin de l'èpoque de La Tène (IIe et Ier siècles av. J.-C.) pourrait avoir été l'un des douze oppida mentionnés par Jules César dans ses Commentaires de la guerre des Gaules.

La proximité de la ville d'Avenches, capitale de la province d'Helvétie, et les routes qui y convergeaient ont grandement contribué à la colonisation par les romains. Les mosaïques de la villa de Vallon, site classé d'importance nationale, sont les plus remarquables en leur genre au nord des Alpes.

La fondation de la ville de Fribourg par Berthold IV de Zaehringen vers 1157 accélère le défrichement du territoire, ouvre de nouvelles voies de communications et instaure un nouveau marché. Entourée d'un arrière-pays appelé "Anciennes terres", elle se développe rapidement et connaît un essor économique florissant basé les industrues de la tannerie des peaux et du tissage des draps. L'aisance qui en découle favorise la production d'oeuvres d'art dans les domaines de la sculpture, de la peinture et de l'architecture. L'église de Saint-Nicolas, (siège épiscopal depuis 1923) avec sa tour de 80 mètres de haut achevée en 1475, le nouvel hôtel-de-ville inauguré en 1522 et les fontaines publiques ornées de statues de style Renaissance en sont des témoins encore présents aujourd'hui.

Au cours des XVe et XVIe siècles, la "Ville et République de Fribourg", étend progressivement, par conquêtes, achats et conventions, sa souveraineté sur les territoires qui forment actuellement le canton. Un régime patricien se met peu-à-peu en place, aboutissant en 1627 au monopole du pouvoir en faveur d'un cercle restreint de familles dirigeantes.

Lors des guerres de Bourgogne, Fribourg prend le parti des cantons suisses, ce qui lui vaut d'être admis dans la Confédération en 1481. Au moment de la Réforme les autorités s'opposent à la diffusion de la doctrine protestante. Par la suite, elles soutiendront efficacement la réforme catholique issue des décisions du concile de Trente, en admettant l'établissement de nouvelles congrégations religieues, en particulier des jésuites qui fonderont le collège Saint-Michel.

En 1803, l'Acte de Médiation, proposé par Napoléon, institue un Etat cantonal dont le chef-lieu est la ville de Fribourg.

Un important effort de formation marque tout le XIXe siècle. Le père Girard se fait le promoteur des écoles primaires de la capitale jusqu'à son départ en 1823. L'enseignement professionnel se met en place notamment avec l'ouverture en 1896 de l'école des métiers (qui deviendra Technicum cantonal, puis Ecole d'ingénieurs et d'architectes, incorporée aujourd'hui dans la Haute école spécialisée de Suisse occidentale). L'Université ouvre ses portes peu après en 1889.

La Croix Blanche devenue la Grenette à Fribourg

Retour en début de page


SOCIÉTÉS HISTORIQUE ET GÉNÉALOGIQUES:

La société locale de généalogie est l'
INSTITUT FRIBOURGEOIS D'HÉRALDIQUE ET DE GÉNÉALOGIE

Si vous avez des questions sur les recherches généalogiques dans le canton de Fribourg, vous pouvez contacter :

Rappelez-vous que ceux qui répondent à votre courrier sont tous des généalogistes volontaires et amateurs, qui le font durant
leur heures de loisirs.
==> Merci de leur accorder suffisament de temps pour vous répondre <==

Vous êtes cordialement invités de vous rendre au Forum généalogique de Fribourg pour y discuter de vos questions avec d'autres généalogistes faisant également des recherches dans ce Canton. Ce Forum est pleinement consultable pour des visiteurs; pour publier des messages, il est pourtant nécessaire de vous y inscrire (gratuitement!). Veuillez veiller à n'y publier que des messages qui concernent effectivement ce canton; vous pouvez facilement changer de forum pour publier des messages relatives à d'autres cantons ou encore vous rendre au Forum génénal de généalogie pour la Suisse.

Retour en début de page


AUTRES ADRESSES UTILES:

Archives de l'Etat de Fribourg:
Route des Arsenaux 17
1700 Fribourg
Tel.: +41 (0)26 305 12 70
e-mail: ArchivesEtat@fr.ch

Archives de la ville de Fribourg

Rue des Chanoines 1
1700 Fribourg
Tél.: +41 (0)26 351 71 11
e-mail: archives@ville-fr.ch

Bibliothèque cantonale et universitaire

Rue Joseph-Piller
1700 Fribourg
Tél.: +41 (0)26 305 13 33
e-mail: bcu@fr.ch

Retour en début de page


AUTRES PAGES (NON GÉNÉALOGIQUES) SUR LE CANTON:

1. Pages officielles du canton :

fr.ch

2. Pages officielles de l'office du tourisme et similaires :

Fribourg tourisme

3. Pages privées du Canton :

Retour en début de page


INFORMATIONS GÉNÉALOGIQUES:

1. Sites de familles

Pharisa ainsi que les familles gruériennes Caille, Magnin, Jaquet, Sudan et Geinoz

Robadey

2. Sources

Registres de paroisses déposés aux Archives de l'Etat

Site généalogique et héraldique du canton de Fribourg

Retour en début de page


BIBLIOGRAPHIE ET LITTÉRATURE:

[1] Histoire du Canton de Fribourg, 2 vol. Fribourg, 1981

[2] Encyclopédie du Canton de Fribourg, 2 vol. Office du Livre, Fribourg, 1977

[3] Dictionnaire historique de la Suisse, vol. 5, 2005, article Fribourg, p. 210 et suiv.

Retour en début de page


DIVERS:

Musée d'art et d'histoire

Rue de Morat 12
1700 Fribourg
Tél: +41 (0)26 305 51 40
e-mail: Mahf@fr.ch

Le château de Gruyères

1663 Gruyères
Tél.: +41 (0)26 921 21 02
e-mail: chateau@gruyeres.ch

Retour en début de page



Kantonsauswahl | Canton selection | sélection des Cantons | selezione del Cantoni

Topic Selection | Themenauswahl | Choix de Thèmes | Argomento


Cette page est maintenue par Wolf W. Seelentag (textes de Michel Hutin, Nicolas Junod et Pierre Zwick). Traduction française : Doms / Dernière mise à jour 20 mai 2007 (pz).
Vos commentaires et/ou additions sont à adresser à WebMasterCH.